Go to Appearance > Menu to set Top Menu

Israël accuse le Hezbollah de transporter des armes d’Iran au Liban via la Syrie (L’Orient le Jour)

L’armée israélienne a affirmé vendredi que le Hezbollah est en train de transporter des armes au Liban depuis l’Iran via la Syrie sur des vols civils, alors que les tensions entre l’État hébreu et la formation chiite connaissent une recrudescence notable depuis quelque temps.

« Le Hezbollah terroriste exploite le Liban et ses citoyens à des fins terroristes qui servent l’intérêt de l’Iran », a affirmé le porte-parole de l’armée israélienne Avichay Adraae dans un tweet. « Une filière visant à transporter des armes a été découverte. Elle est dirigée par Rida Hachem Safieddine, fils du président du Conseil exécutif du Hezbollah, qui exploite sa fonction et les infrastructures du Liban en vue d’aider son fils à transporter des armes stratégiques au Hezbollah depuis l’Iran », a-t-il indiqué.

« Afin d’assurer la confidentialité de l’opération, les armes sont transportées sur des vols civils en provenance d’Iran vers l’Aéroport international de Damas, mettant sérieusement les civils en danger », a-t-il ajouté. Le haut commandement de l’armée israélienne a enfin indiqué qu’il « continuera de surveiller toutes les tentatives du Hezbollah visant à menacer la sécurité de l’État hébreu et agira en conséquence en vue de protéger la sécurité du pays et celle de ses citoyens ».

Les annonces de ce type sont fréquentes, le Liban et Israël étant techniquement en état de guerre. Le 25 avril, Israël avait annoncé avoir identifié un membre d’un réseaux de trafic de drogue et d’armes à la frontière libano-israélienne, affilié au Hezbollah.