Edito hebdomadaire du 19 Juillet 2021

Retour en Israël après un an et demi d’attente

Comprendre les enjeux de la région tout en renforçant les liens qui unissent nos deux pays, c’est l’objectif de la délégation d’une quarantaine de parlementaires de tous horizons politiques, en déplacement pour trois jours en Israël. Pour la majorité d’entre eux, il s’agit de leur premier déplacement dans le pays.

Trois jours intenses en rencontres et en discussions sur des sujets variés, quelques semaines seulement après l’entrée en fonction du nouveau gouvernement.

Dès leur arrivée, les membres de cette « mission d’information et d’amitié » ont pu échanger avec le Dr. Emmanuel Navon, Professeur de Relations internationales à l’Université de Tel Aviv ainsi qu’avec S.E.M. Eric Danon, ambassadeur de France en Israël depuis deux ans.

Ce lundi, deux thèmes principaux sont abordés. Tout d’abord, la lutte contre la pandémie de Coronavirus et la campagne de vaccination avec le Professeur Ran Balicer, spécialiste de l’innovation dans le domaine médical pour l’une des principales caisses de santé du pays. En ces temps de résurgence du virus, il est primordial de pouvoir partager les meilleures pratiques et ainsi pouvoir enfin sortir de cette crise. Puis, direction le sud à proximité de Sdérot afin de mieux appréhender les réalités du terrain sur le plan sécuritaire, les défis du péril terroriste et islamiste et les conséquences concrètes des envois incessants de missiles et roquettes par le Hamas sur les civils israéliens. Enfin, l’ensemble de la délégation sera accueilli par le nouveau Premier ministre Naftali Bennett.

Alors que nous venons tout juste de commémorer le 79ème anniversaire de la Rafle du Vel D’Hiv, les participants se rendront mardi au Mémorial de la Shoah de Yad Vashem avant de rencontrer plusieurs hommes politiques. Ils seront d’abord reçus par S.E Isaac Herzog, tout nouveau Président de l’Etat d’Israël et ancien ministre. Ils poursuivront leurs échanges au Parlement israélien avec le Président de la Knesset Miki Lévy, puis avec le chef de l’opposition Benyamin Netanyahu et enfin avec le Président de la Commission des Affaires Etrangères et de la Défense, Ram Ben Barak.

Enfin pour leur dernier jour sur place, les députés et sénateurs auront l’opportunité de discuter avec un journaliste arabe israélien. Ils visiteront ensuite la vieille ville de Jérusalem et ses lieux saints. Une occasion de s’imprégner de l’atmosphère particulière de cette ville fascinante et si représentative de la complexité de la région. Le voyage se terminera par une rencontre avec le Ministre des Affaires étrangères Yair Lapid, quelques jours après son retour de Bruxelles où il avait pu rencontrer son homologue Jean-Yves le Drian, et ainsi entrevoir une nouvelle ère dans les relations entre Israël et l’Europe.

Bien que la pandémie soit toujours là et que les déplacements restent fortement limités, il est essentiel que les échanges approfondis au plus haut niveau soient maintenus autant que faire se peut, afin de transmettre aux parlementaires des clés de compréhension contextualisées au-delà des fantasmes, approximations et mensonges relayés pour délégitimer Israël.

Les derniers événements ont démontré à quel point il était essentiel de connaître les réalités au plus près du terrain pour établir un diagnostic fidèle. Au moment où les Accords d’Abraham ouvrent un chemin vers la stabilité dans la région, cette expérience permet de prendre conscience de tous ces défis. La France et l’Europe doivent saisir ces opportunités pour réaffirmer leur soutien à ce pays allié qui fait face à des menaces similaires, notamment la lutte contre le terrorisme afin d’accompagner la région pour enfin aboutir à une paix durable pour les populations.