14 décembre 1949 : David Ben Gourion annonce le transfert de la capitale à Jérusalem à la Knesset, le Parlement israélien.

Dans un discours prémonitoire, il déclare : « Nous ne pouvons cependant pas imaginer que l’ONU essaierait de séparer Jérusalem d’Israël ou de porter atteinte à la souveraineté d’Israël dans sa capitale éternelle. Deux fois dans l’histoire de notre nation, nous avons été chassés de Jérusalem, après avoir été vaincus lors de guerres acharnées par les forces plus grandes et plus fortes de Babylone et de Rome. Nos liens avec Jérusalem aujourd’hui ne sont pas moins profonds qu’au temps de Nebucadnetsar et de Titus Flavius, et lorsque Jérusalem a été attaquée après le 14 mai 1948, nos vaillants jeunes ont risqué leur vie pour notre capitale sacrée autant que nos ancêtres l’ont fait à l’époque. des premier et deuxième temples. »