• Mt Meron, la tragédie

2 Montréalais parmi les morts lors d’une bousculade en Israël

La communauté locale est endeuillée par la mort de deux Montréalais dans une bousculade lors de la fête religieuse de Lag BaOmer, qui avait réuni des dizaines de milliers de Juifs ultra-orthodoxes sur le Mont Meron dans le nord d’Israël.

Nikki Holland, président et PDG des Fédérations juives de Canada-UI.: Nous sommes bouleversés et attristés par la perte de vies qui a tourné en tragédie  la célébration joyeuse de Lag BaOmer.  Nous partageons, le cœur brisé, la douleur de toutes ces familles qui ont perdu leurs bien-aimés –dont au moins trois canadiens—et nous prions pour le bon rétablissement des blessés.

Mayer Feig, un notable de la communauté hassidique de Montréal :  On chérira le mémoire de Gestetner, un homme doux et un chanteur de talent. Au sommet de sa carrière, Shraga avait décidé de l’interrompre pour se consacrer au rapprochement à Dieu, aux études talmudiques et, surtout, à l’aide aux personnes vulnérables. Il a accueilli tant d’êtres chagrinés, comme s’ils étaient ses propres enfants. C’était la mission de sa vie.

Lionel Perez, élu municipal de Montréal, a identifié Dov Steinmetz, 21 ans, un proche ami de son fils, parmi les victimes.  « Dov était un garçon attachant, toujours disponible pour donner un coup de main … On voudrait tous avoir un fils ou un voisin comme lui. Quand la tragédie frappe, on se rend compte de sa bonne fortune et c’est terrible de penser à une famille plongée dans la détresse.

David Levy, consul général de l’Etat d’Israël auprès du Québec : « Penser à tant de vies perdues et à tous ces blessés par un jour de fête … c’est sans précédent. A l’avenir, il faudrait veiller à la sécurité quand on organise des célébrations ».

https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/montrealers-killed-mount-meron-israel-stampede-1.6008891

Radio Canada, avec Elias Abboud, Rowan Kennedy et l’Associated Press

Des centaines d’inconnus assistant à l’enterrement d’un chanteur hassidique canadien sans famille ici

TOI STAFF 30 avril

Des centaines d’inconnus ont répondu à l’appel d’assister à l’enterrement vendredi de Shraga Gestetner, un chanteur hassidique sans proche famille en Israël, mort écrasé dans la bousculade au Mount Meron. Rabbi Gestetner, 35 ans, originaire de Montréal, était venu en Israël exprès pour la fête de Lag Ba’Omer. Il s’est retrouvé parmi les plus de 45 morts, victimes du pire désastre ayant frappé l’Etat d’Israël en temps de paix. Né à Montréal, Gestetner vivait avec sa femme et leurs cinq enfants à Monsey, New York.

Israel Nabul, producteur d’événements, qui connaissait Gestetner, a écrit sur sa page Facebook, « Venons lui rendre un dernier hommage ».  Omer Yankelevich, Ministre des affaires de la diaspora, a fait appel à tous ceux qui le pouvaient d’y assister : “Nous ne le laisserons pas seul à sa dernière heure ».

https://www.timesofisrael.com/hundreds-of-strangers-attend-funeral-of-hasidic-singer-without-family-in-israel/

Vidéo : le chant lancinant de Shraga Gestetner

https://www.thelakewoodscoop.com/news/2021/04/videos-heart-piercing-songs-performed-by-reb-shraga-gestetner-zl-one-of-the-meron-victims.html

 

  • Iran / fuite d’un enregistrement de Zarif

Des spécialistes du Moyen-Orient analysent pour JNS la fuite de l’enregistrement de Zarif : la configuration « modérés /extrémistes iraniens » ne tient plus.

Ariel Ben Solomon

(JNS) C’est la révélation de la fuite d’un enregistrement du ministre iranien des affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif :  le pouvoir écrasant de l’IRCG et l’impuissance des « modérés ».

L’influence de Zarif sur les affaires étrangères était nulle [Reuters].

Harold Rhode, ancien conseiller en affaires islamiques du Département de Défense américain : on comprend, à l’écoute de l’enregistrement, que la stratégie américaine basée sur la recherche des « modérés » est illusoire. L’Ayatollah Ali Khamenei a le monopole du pouvoir. On appelle « modérés » ces hommes qui, parlant bien l’anglais et connaissant notre culture, nous font croire qu’ils sont prêts à faire des concessions. Mais il faut lire leurs propos en Farsi—nos conseillers n’en sont pas capables—pour connaître la vérité. Ils poursuivent par différentes méthodes le même objectif — chasser les Américains et d’autres Occidentaux du monde musulman—. Zarif, c’est clair, tient à deux choses : l’Iran et l’Islam (chiite). En dehors de cela, les soi-disant modérés nous détestent.

Efraim Inbar, président du Jerusalem Institute for Strategic Studies : S’il existe en fait des différences tactiques, ce sont les hardliners [les durs] qui dirigent. Ils ont le même objectif : chasser les Américains du Moyen-Orient, y régner et se doter de l’arme nucléaire.

Behnam Ben Taleblu, associé de la Foundation for Defense of Democracies et spécialiste de l’Iran : les enregistrements soulignent ce qu’on sait depuis longtemps–la politique étrangère iranienne ne se fait pas au Ministre des affaires étrangères. Zarif est fidèle à la révolution islamique. Bien que Zarif soit marginalisé, il pourrait s’agir d’une fuite intentionnelle pour signaler au peuple iranien qu’il n’est pas tout à fait d’accord avec le régime. La fuite serait-elle plutôt une ruse pour augmenter le taux de participation aux élections en juin, ou bien pour tirer des concessions de la part des Américains par rapport au programme nucléaire ?

John Kerry, aujourd’hui Envoyé spécial pour le climat, dément les allégations de Zarif qui affirme que Kerry, alors Secrétaire d’Etat, l’avait informé au moins 200 fois des frappes israéliennes sur des cibles iraniennes en Syrie.

Selon des sources anonymes citées par Bloomberg :  Une délégation américaine rendra visite aux alliés dans la région—dont  l’Arabie saoudite, les Emirats et la Jordanie–pour apaiser les craintes provoquées par les efforts de l’administration Biden de réintégrer le JCPOA.

https://www.jns.org/leaked-zarif-tape-exposes-iran-narrative-of-so-called-moderates-and-hardliners-say-mideast-experts/

  • Antisémitisme

Un suspect arrêté et accusé d’actes de vandalisme contre quatre synagogues dans le Bronx

Riverdale, The Bronx (WABC) –

Jordan Brunette, 29 ans, est accusé d’actes de vandalisme et de vol avec effraction aggravé d’antisémitisme. Interpellé alors qu’il roulait à vélo à contresens, emmené au poste de police pour refus d’obtempérer, il a été retenu et interrogé parce qu’il correspondait à la description du suspect recherché pour une série d’actes de vandalisme contre des synagogues à Riverdale dans le Bronx (New York City). A la recherche d’indices dans les environs, les agents ont reconnu le suspect dans plusieurs vidéos de surveillance : jetant une grosse pierre contre le parebrise d’un véhicule utilitaire, quittant le parking de la synagogue Adath Israel où les agents ont découvert des livres jetés partout et la porte d’un cabanon cassée. Le gardien a confirmé que le vélo de Brunette avait disparu du cabanon. La police a confirmé que Brunette est soupçonné d’être l’auteur de toute la série d’incidents. On n’a pas dévoilé sa motivation.

Brunette est accuse d’avoir brisé les carreaux de quatre synagogues en lançant de grosses pierres.

https://abc7ny.com/jordan-burnette-synagogue-vandalism-anti-semitism-hate-crime/10567160/

Sarah Halimi : le rassemblement du 20 avril

[On trouve dans la presse anglophone de nombreux reportages sur les rassemblements organisés suite à la confirmation par la Cour de Cassation du refus de juger Kobili Traoré pour l’assassinat de Sarah Halimi. Des extraits seront postés dans la revue de presse du 10 mai.]

Mosaic Magazine

https://www.algemeiner.com/2021/04/25/tens-of-thousands-rally-from-paris-to-tel-aviv-in-global-call-for-justice-for-sarah-halimi/

https://www.tabletmag.com/sections/news/articles/sarah-halimi-law-bernard-henri-levy [traduit du français]

https://www.nytimes.com/2021/04/17/world/europe/sarah-halimi-murder-trial.html

https://www.euronews.com/2021/04/25/sarah-halimi-thousands-protest-decision-not-to-try-jewish-woman-s-killer

https://www.jns.org/opinion/anti-semitism-is-a-form-of-delirium-especially-in-france/