L’édito hebdomadaire du 04 Décembre 2020

ELNET : Une « Bar Mitsva » sous le signe des Accords d’Abraham.

Elnet a été créée en 2007, il y a 13 ans, à Bruxelles, mais c’est à Paris que l’organisation a réellement débuté son action. Fondée par Larry Hochberg et le regretté Newt Baker, c’est aussi grâce à Hubert Leven et Pierre Dassas que ELNET a pu se développer en France pour devenir le point de rencontre de ceux qui œuvrent au développement de la relation entre la France, l’Europe et Israël.

En 2020, ELNET qui a connu une progression fulgurante et opère dans de nombreux pays européens avec des bureaux à Paris, Bruxelles, Berlin, Varsovie mais aussi aux États- Unis et en Israël, célèbre sa Bar Mitsva. Cet anniversaire marque la maturité de notre action et ouvre à de nouvelles perspectives, ambitions et réalisations. C’est une étape importante qui impose de mesurer avec humilité le chemin parcouru et oblige à regarder l’avenir avec courage et détermination.

C’est le temps de la reconnaissance vis-à-vis de ceux sans qui rien n’aurait été possible et je veux, ici, rendre hommage à nos fondateurs, ces visionnaires, qui ont ouvert un chemin étroit quand tout le monde pensait qu’il serait impossible de promouvoir en France et en Europe, un agenda pro-israélien fondé sur le dialogue stratégique, la relation politique et la diplomatie publique. Ce n’est en effet pas toujours simple d’être prophète en son pays, d’avoir parfois raison contre ceux qui sont convaincus que vous avez tort. Il a donc fallu faire la preuve de la pertinence de notre vision et de nos capacités à atteindre des résultats incontestables.

Depuis presque dix ans, sous la responsabilité du Conseil d’Administration présidé par Pierre Dassas et la direction de votre serviteur, ELNET a gagné ses lettres de noblesse pour devenir une organisation incontournable, dès lors qu’il s’agit de la relation entre la France et Israël.

Les nouveaux statuts que nous venons d’adopter reflètent ce principe de reconnaissance auquel nous sommes attachés en attribuant le titre de « Fondateurs » à Larry Hochberg, Hubert Leven et à Pierre Dassas qui a également été nommé Président d’Honneur après avoir exercé pendant neuf ans la fonction de Président d’ELNET. Nous sommes heureux de les savoir à nos côtés encore de très longues années pour nous faire profiter de leur expérience, de leurs réseaux et de cette sagesse qui nous inspire.

La Bar Mitsvah, c’est aussi le temps des nouveaux défis et de la remise en question pour s’adapter aux nouvelles réalités politiques et géo-stratégiques. C’est pourquoi notre action doit être guidée par une vision globale qui prend en compte les mouvements tectoniques qui, partout dans le monde et particulièrement au Moyen Orient, font bouger les lignes. Dans ce contexte, l’immobilisme n’est pas de mise. Nous devons être agiles, créatifs, innovants, flexibles… Ce sera la mission du Conseil d’Administration renouvelé et élargi qui doit, sous la présidence de mon ami Jean-David Benichou, un talentueux serial entrepreneur que beaucoup d’entre vous connaissent, s’ouvrir à de nouveaux profils. Ensemble, avec l’équipe de professionnels de haut niveau que je dirige, nous écrivons la partition pour se mesurer à cette nouvelle donne et mettre en musique et en mouvement les initiatives et les actions qui serviront les objectifs et les valeurs de notre organisation fondée sur l’idéal européen, les valeurs de la République et le rêve des pères fondateurs de l’Etat d’Israël.

Avec les Accords d’Abraham, un tournant historique qui rebat les cartes au Moyen Orient et bien au-delà, nous sommes entrés dans une nouvelle ère qui va redessiner les contours des rapports stratégiques et des relations internationales. Nous sommes prêts à jouer pleinement notre rôle pour anticiper, accompagner et accélérer les changements qui vont se produire.

En 2021, nous nous attacherons à développer notre action dans quatre directions :

  • 1 Encourager les européens à soutenir, dans le cadre des Accords d’Abraham, l’intégration régionale d’Israël et la normalisation de ses relations avec les Etats du Moyen Orient et de la Méditerranée. Seule une réconciliation historique conduira à la paix et permettra également de trouver une solution juste et durable au conflit israélo-palestinien.
  • 2 Participer à la relance du dialogue transatlantique pour empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire, de poursuivre son programme de missiles balistiques et bloquer sa capacité de nuisance dans la région par le soutien aux organisations terroristes islamistes et les trafics d’armes lourdes. L’Europe doit poser des limites claires pour soutenir ses alliés et contenir et combattre, si nécessaire, ses ennemis.
  • 3 Sensibiliser les pays européens à la menace que le Hezbollah fait peser sur le Proche-Orient, sur le Liban et Israël, mais aussi sur l’Europe où il entretient des réseaux terroristes et mafieux impliqués dans les trafics de drogue et le blanchiment d’argent. Il est indispensable que le Hezbollah, principale milice armée soutenue, financée et armée par l’Iran soit désigné pour ce qu’il est par l’ensemble des États européens : une organisation terroriste.
  • 4 Accentuer notre action contre tout ce qui participe des 3D : Diabolisation, Délégitimation, et Double standard dont Israël fait l’objet dans les organisations internationales. C’est un combat contre les organisations anti-israéliennes du BDS, contre les islamistes et leurs alliés de l’Islamo-gauchisme, contre les résolutions infamantes votées chaque année par l’ONU et soutenues par de nombreux pays européens, dont la France. C’est une urgence qui concerne toutes les démocraties menacées par les islamistes que l’on ne peut combattre d’une main et soutenir de l’autre.

Voilà pour l’essentiel que nous déclinons dans un programme d’actions auquel chacun de vous peut participer et dans lequel nous vous invitons à vous impliquer.

Bonnes fêtes de Hanouccah, de Noël et de fin d’année pour tous nos frères, nos amis, nos alliés en Europe, en Israël et où qu’ils se trouvent dans le monde.

Arié Bensemhoun

CEO ELNET France