INFOGRAPHIE : Le «corridor iranien» inquiète Jérusalem, Riyad, Washington

 Pour les Israéliens, la guerre en Syrie ne concerne pas seulement son ennemi juré, le Hezbollah, et cette zone tampon qu’était le plateau du Golan. Il s’agit plus largement d’empêcher la constitution de ce qui est généralement nommé le «corridor iranien» ou le «croissant chiite». 

(source : Le Figaro – 10 mai 2018)