Dessine-moi une ville Une Matinale pour aller plus loin (Christelle Lefebvre – Nice Matin)

Grand angle Être le lieu où s’imagine, se conçoit et se développe la ville sûre et intelligente de demain : la quatrième conférence Safe & Smart City a trois jours pour réussir son défi à Nice

La quatrième conférence Safe & Smart City s’installe à Nice du 7 au 9 décembre au Palais de la Méditerranée. Bénéficiant d’un partenariat exceptionnel entre Israël, la Métropole de Nice Côte d’Azur et de la Région Sud, elle réunira les décideurs politiques, les chefs d’entreprise et les innovateurs autour des questions de sécurité et de ville intelligente.

Au programme, trois jours de débats, de keynotes, de plénières et de rencontres informelles avec des personnalités de premier plan, à haute expertise. Ambition affichée : « Better life, safer world and shared values ». Tous les domaines dont la qualité de vie des citoyens dépend y seront abordés. Pourquoi faut-il y participer ? Arié Bensemhoum, directeur exécutif d’Elnet France, think tank du dialogue stratégique entre la France et Israël, organisateur de la conférence, argumente.

Trois plénières viendront alimenter la réflexion de la 4e conférence Safe & Smart city, organisée à Nice. Le dimanche 8 décembre à 9h30, il sera question d’intelligence artificielle et cybertechnologie : comment éviter de faire d’un atout technologique, une cybermenace ? À 11h15, la plénière posera la question du green dans le safe and smart : comment intégrer les paramètres écologiques au sein de la « Ville Sûre et Intelligente » pour en faire une ville durable ? Quid de la pollution urbaine, du stress hybride, de la transition énergétique et du changement climatique au sein de la ville moderne ? À 16h15, avant la clôture par le président de la Métropole Nice Côte d’Azur Christian Estrosi, la plénière s’interrogera sur la sécurité : la ville confrontée aux nouvelles menaces terroristes et à la violence urbaine.

Le lundi 9 décembre, la 4e conférence Safe & Smart City sera consacrée aux rencontres B2B. Treizième smart city mondiale selon le cabinet spécialisé Juniper Reseach, seule ville française à figurer à ce palmarès, Nice est bien placée pour provoquer le débat sur les villes sûres et intelligentes. Le 26 novembre dernier encore, la Métropole Nice Côte d’Azur a décroché le Grand Prix de l’initiative Smart City de l’année 2019 de la Tribune pour sa politique innovante et ses nouvelles lignes de tramway.

Lundi matin, la Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur et de la Région Sud à Paris viendra enrichir les rencontres B2B avec sa 41e Matinale économique sur le thème « Safe & Smart, nous avons les moyens, y a-t-il une limite à nos ambitions ? »

Autour de la table, on retrouvera Raphaël Layani, Mobileye (Sécurité), Nicolas Wojnarowski, Enedis (Énergie), Merav Griguer, Bird & Bird (avocate spécialiste de la RGPD), Françoise Derout, Air Space Drone (mobilité urbaine), Eric Léandri Qwant (moteur de recherche) et Jean-Philippe Claret, Confidentia (identification faciale). Nice-Matin co-animera ce rendez-vous.

La Maison de la Métropole Nice Côte d’Azur dirigée par Virginie Atlan délocalise sa Matinale économique à la Villa Massena à Nice.