Compte-rendu : Sciences Po Learning expedition (20-26 Janvier 2018)

ELNET France était le principal partenaire du programme Executive Master Digital Humanities de Sciences Po en Israël. Cette délégation de 22 participants était composée de professionnels occupant des postes clés dans des entreprises ou institutions stratégiques ainsi que des élus.

Les objectifs de cette mission étaient d’aborder la capacité israélienne à maintenir un haut niveau d’innovation grâce à l’utilisation du numérique dans tous les domaines des activités socio-économiques (santé, agriculture, défense, finance, mobilité…), voir la façon dont l’innovation façonne la société, et détecter les grandes tendances de l’économie israélienne.

ELNET France a organisé des rencontres avec des unités spéciales de Dover Tsahal (porte-parolat), des experts, des universitaires, un juge militaire, Ayoob Kara, ministre des communications, des parlementaires et hommes d’affaires.

Ayoob Kara a livré son analyse de la situation au Moyen-Orient, la nouvelle donne avec l’administration Trump, notamment face à l’Iran. Les participants ont posé beaucoup de questions sur le conflit israélo-palestinien et son importance dans la région.

Le ministre a exprimé le souhait que l’Europe de manière générale et la France en particulier soutiennent de manière plus concrète Israël dans sa lutte contre le fondamentalisme sur le terrain.

Les participants ont visité la Kirya, la base de l’état-major de Tsahal. Le groupe a eu une présentation par un lieutenant-colonel, porte-parole des unités cyber de l’armée et sur les défis de l’armée  et de la lutte cybernétique dans les prochaines années.

Ils ont ensuite passé la soirée avec des officiers des différents corps de l’armée dont deux officiers des unités médicales de secours qui interviennent à la frontière syrienne et ont témoigné du travail humanitaire que fait Tsahal dans le conflit syrien.

Le lendemain, après avoir visité la Knesset, le parlement israélien, la délégation s’est rendue  au centre de contrôle United Atsalah dans lequel travaillent des volontaires juifs orthodoxes, laïcs, arabes et druzes pour sauver des vies.

Enfin, les participants se sont rendus au tribunal militaire d’Ofer pour rencontrer le juge militaire en charge du jugement de Aheh Tamimi.

Avec cette mission, ELNET a ainsi pu instaurer une relation solide entre le leadership de Sciences Po et des professionnels venant d’institutions stratégiques israéliennes. Les échanges ont permis une meilleure compréhension des défis auxquels sont confrontés le gouvernement et la société israélienne.